Que le temps soit notre allié !

Par: Afaf ANIBA-

Un des phénomènes qui frappe dans notre monde Musulman est cette indifférence que nous éprouvons envers le temps !

Nous sommes les champions du gaspillage du temps !

 Parfois et cela m’arrive souvent de penser à ma mort je me tiens ce raisonnement, tu as tel âge donc au maximum il te reste ce nombre d’année à vivre, bien sûr seul Allah connaît  l’heure de ma mort. Mais nous pouvons mesurer d’une manière approximative ce qui nous reste à vivre alors je me dis : bien, sachant cela as-tu réalisé le minimum que tu t’es fixé ? Très effrayée je dois le dire je constate que la somme des actions de bien que j’ai faite est très insuffisante et que les objectifs que je me suis désignée, je n’en n’ai réalisée qu’une infime partie !!

En vérité je me rappelle ma peur d’enfant et tout le soin que j’apportai à exploiter mon temps. En faite nous vivons à une ère où les musulmans ont perdus la notion de valorisation du temps. Rien qu’a voir nos chômeurs et leur tendance à « tuer » le temps comme ils le disent, nous nous rendons compte de notre ignorance intolérable et de notre vide spirituel !

L’Islam est une religion qui met en avant les actions du croyant, le Coran Sublime et la Sunna de notre Prophète que la paix et le salut de Allah soit sur lui nous ont projetés une image positive de ce que devrait être le temps du musulman croyant. Mais comme nous ne référons plus aux clés de voûte de notre foi, Kitab Allah et La Sunna de Mohamed que la paix de Dieu soit sur lui, nous avons une tragique façon de rejeter tantôt sur les autres, tantôt sur les circonstances la responsabilité de nos échecs qui se suivent et se ressemblent !

Une nation qui se respecte doit user de son temps de telle façon que ces citoyens viennent d’eux même à régler leur vie comme ils règlent leurs montres. Apprendre à l’enfant dés sept ans les cinq prières c’est déjà lui inculquer le respect de la notion du temps. Allah a insisté sur le faite que la prière doit être accomplie à son heure sans retard ni négligence « INNA ASSALAT KANAT ALÄA ALMOUAMININA KITABEN MAWKOUTA » Sourate Alnissâa, verset 103. Nous prenons conscience ainsi de l’importance de situer les moments de la prière dans notre vie quotidienne. Allah nous a honoré en nous dotant d’un cerveau et d’un esprit intelligent, comment cela se fait que nous donnons une piètre image de notre religion en tournant le dos aux facteurs de réussite de tout projet humain ? La civilisation au nord a appris de la civilisation de l’Islam à son âge d’or le respect et le bon usage du temps. Aujourd’hui au lieu d’aller vers la renaissance avec cette condition majeure : Une bonne et efficace évaluation du facteur temps, nous faisons de notre âge et de l’âge de nos sociétés modernes un véritable gâchis !

Pourquoi cette  attitude coupable envers ce facteur important du dynamisme ? Notre foi en faiblissons devient indifférente à un grand nombre de valeurs. Nous croyons et à tort que quoique nous faisons, le temps ne nous sert pas. Bien entendu oui le temps ne servira pas des croyants faibles, fainéants, ingrats et insoumis ! Nous ne pouvons construire un devenir et une civilisation en nous aliénant les conditions majeures du renouveau.

Nous avons à façonner notre quotidien à partir d’une vision novatrice qui donne une place clé à la planification et à l’ère moderne rien ne peut être entrepris à court ou à long terme sans la réhabilitation du temps.

Nous devons toujours nous rappeler que nous sommes mortels, notre attitude coupable envers le temps devrait connaître un changement impératif. Sans quoi nous regretterons amèrement  notre manquement, déjà nous faisons les frais de notre insouciance. Nous sommes toujours à la remorque des autres, nous traînons depuis si longtemps que nous avons perdus toute notion de dignité.

Sommes-nous seulement conscient du désastre ? A l’échelle de l’individu, il y’a comme un laisser aller volontaire ! Notre attitude en la circonstance l’a très bien décrite  l’auteur Russe Dostoveiski « Pour oublier la mort, nous ne comptons ni les heures ni les jours. » Admettons cela, pourquoi en sommes-nous arrivés là si seulement nous avons accordé un peu plus d’importance à la teneur et au contenu du temps, nous aurions pu faire la différence. Avons-nous oublié que l’existence de chacun est un message ? Avons-nous oublié aussi que finir sa vie dans le contentement de Allah est le souhait suprême de chaque croyant ? Mais où est-il ce croyant ? Il existe, cherchons le, nous le trouverons. Car tout le monde sait reconnaître les actions d’une personne modèle ! Tous nous avons besoin d’apprendre les règles d’une bonne gestion. Et nous référer aux meilleurs d’entre nous, nous motiveras toujours assez pour aller de l’avant. Bien gérer son temps est un pari mais ce n’est point du tout un pari impossible.

آخر التغريدات: