Beit Almakdess sous la botte Israélienne

Par: Afaf ANIBA-

L’avis est unanime des ennemis de l’Islam comme de ses amis, pour attester que la terre sainte la Palestine et particulièrement Alqodss ont vécu une ère de tolérance et de fraternité inégalable durant tout le règne Musulman qui s’étale sur plus de milles ans.

L’Islam par l’entremise de son Prophète Mohamed Bssl a reconnu le caractère sacré de la ville de la paix Alqodss, c’est la terre des prophètes, c’est sur cette terre que nous seront rassemblés le jour du Jugement et dessus a été érigé la mosquée Del Aqssâa.

1) Alisrâa Wa Almiradj :

Dans la hadith Ennabaouie le Prophète Mohamed que la salut de Dieu soit sur lui a indiqué que la première mosquée bâtit sur terre a été Masjid Alharam à Mekka et  la deuxième mosquée a été Masjid Alqssâa, et la période de la construction séparant  le premier du second a été  quarante ans. Donc nous avons à imaginer la valeur du masjid Alqssâa, c’est la seconde mosquée la plus ancienne au monde !

Dans un autre hadith Ennabaoui le Prophète Mohamed a recommandé aux musulmans de voyager pour faire la prière que dans trois mosquées, le Masjid Alharam, Masjid Ennabaouie et enfin Masjid Alqssâa.

Autre signe du caractère particulier du Masjid Alqssâa est cette faveur divine Alisrâa wa Almiradj dont il a été l’objet quand Allah le Tout Puissant fit voler le Prophète Mohamed Bssl de Mekka jusqu'à Alqodss et la mosquée Alqssâa plus précisément et de là Notre saint Prophète vécut l’ascension au septième ciel. Le Musulman peut légitimement se demander pourquoi la mosquée del Aqssâa fut le théâtre du miracle del Isrâa Wa Almiradj ? Quand nous apprendrons que ce haut lieu de prière vit à la fin du miracle del Isrâa le rassemblement de tous les prophètes que la paix de Dieu soit sur eux tous et qu’il échut à notre illustre prophète Mohamed Bssl l’honneur d’être leur imam et de conduire la prière, nous sommes à même de mesurer la portée hautement symbolique de cet évènement hors du commun.

Ce rassemblement sans précédent dans l’histoire de l’humanité de tous les messagers de Dieu depuis Adam jusqu'à Mohamed Bssl porte en lui une dimension inouïe, et revêt une signification d’une importance sans égale, sur cette colline, sur cette esplanade de la Mosquée del Aqssâa, entre les murs vénérables du Masjid Echarif Alaqssâa Allah a souligné l’origine unique de notre foi, Juifs, Chrétiens, Musulmans tous nous sommes les disciples d’un seul et même message. Que ce fut Adam ou Idriss, Nouh ou Saleh,  Choaïb ou Ibrahim, Moussa ou Daoud, Aissa et Mohamed Bssl tous se sont adressés à l’humanité. Tous ont veillés avec un courage extraordinaire et une persévérance héroïque à rappeler aux hommes le devoir de ne croire qu’en un seul Dieu l’Unique le Créateur.

Nous devons alors comprendre pourquoi Alqodss et la mosquée del Aqssâa font partie intégrante de notre foi, car en l’occurrence et comme l’Islam est l’ultime religion monothéiste et le prophète Mohamed Bssl est le sceau de la prophétie, nous avons pour devoir sacré de garder la mosquée del Aqssâa Alqodss et la Palestine toute entière  au sein de la Oumma Islamique. 

2)  Beit Almakdess sous la botte Israélienne :

-  Alqssâa menacé de destruction par l’occupation Israélienne :

Depuis le Caliphe Omar que le contentement de Dieu soit sur lui, jusqu’au Sultan Abdel Hamid II, Juifs et Chrétiens à des exceptions près, avec tout leur patrimoine religieux dans la ville sainte ont vécus dans la paix et le respect des Musulmans. Cette paix et ce respect ont été institués par l’Islam religion de tolérance envers les Gens du Livre, ce que les croisés ni les sionistes de l’ère moderne n’ont su garantir aux habitants de la Palestine et Del Qodss et nous avons une  description du traitement dont furent l’objet Musulmans et Juifs lors de la prise del Qodss par les Croisés  en 1099 et cela sous la plume de Henri Tincq dans le journal « Le Monde » du 31-7-07 :

Ils (C'est-à-dire les croisés) donnent l'assaut dans la nuit du 14 juillet aux portes de Damas et de Sion, les moins fortifiées. Les "armées" de Lorraine et de Flandre investissent la "Juiverie", poursuivent de leur épée nue ceux qui s'enfuient vers l'esplanade du Temple, enferment dans la synagogue des juifs qu'ils brûlent vifs. Tancrède à son tour pénètre dans la ville à l'angle nord-ouest (devenu porte de Tancrède) et s'empare de la mosquée Al-Aqsa, où des milliers de fidèles musulmans sont massacrés.

Quant à l’occupation Israélienne de Bait Almakdess et de toute la Palestine, Palestine 48 et 67 s’entend, elle s’est distinguée par une haine sioniste enragée de tout ce qui est Musulman et Arabe. Chaque jour les sionistes oeuvrent pour une judaïsation de la ville, au mépris des lois internationales et des droits légitimes de tout un peuple. Dés la prise de la ville sainte en 1967 l’une des premières destruction que connut la ville fut la disparition du quartier des Maghrébins, rasés jusqu'à la dernière pierre. Depuis le processus de judaïsation a été enclenché, les Musulmans les habitants authentiques de la ville et les autres habitants de la Palestine se virent chassés, traqués et persécutés, ceux des Palestiniens qui ont osés ne pas quitter Alqodss vivent sous des pressions inimaginables. Toute la présence Musulmane dans Alqodss et la Mosquée del Aqssâa en premier est sous la menace directe de l’occupation Israélienne, l’occupant dénie tout droit aux Palestiniens et aux Musulmans du monde entier sur leur terre et faisant recours à milles et une ruse pour déposséder les habitants authentiques de leurs biens et l’un de leurs biens les plus précieux sont les Awkafs islamiques de la Palestine et del Qodss. Usant de subterfuge administratif, ils privent les Makdéssiens de construire ou de rénover leur habitation, interdisant aux Palestiniens de la ville de se marier avec des Palestiniennes des autres villes en n’accordant pas à leurs épouses le droit de résidence, interdisant aux non Makdésséens de venir prier dans la Mosquée Del Aqssâa, sans parler du mur de la honte érigée de façon à isoler Beit Almakdess et en donnant un sérieux coup à l’équilibre démographique en l’entourant d’un grand nombre de colonies. L’administration occupante a aussi tracer des autoroutes autour de la ville sainte pour chasser les habitants Arabes palestiniens et rendre leur vie difficile en limitant leur déplacement, autre aspect de la guerre que mène l’occupant Israélien est les autorisations de construction qu’ils délivrent à des juifs leurs permettant ainsi de construire en plein quartier Arabe ou Musulman afin d’effacer toute trace d’une présence Arabe et Musulmane dans Alqodss. Pire l’occupation sioniste permet à ces extrémistes religieux de s’en prendre à la Mosquée Alqssâa et cela depuis des décennies. Le Masjid n’a-t-il pas été victime d’un incendie allumé par un extrémiste Juif Australien Michael Rohan en 1969 ? Et n’est ce pas que l’un des derniers attentats menés par ces occupants Israéliens sont les fouilles qui sont menés au niveau des fondations du Masjid Alqssâa à la recherche de leur prétendu temple de Soleiman, car ces  Sionistes ne veulent en aucune manière reconnaître que le temple qu’ils cherchent avec cette frénésie meurtrière n’est plus ni moins que la Masjid Alqssâa, la mosquée bâtit par le Prophète Ibrahim et son fils Ishak que le salut de Allah soit sur eux.

S’attaquer à la mosquée del Aqssâa est une déclaration de haine sans précédente contre l’Islam. Nous constatons que tout à l’opposé du message céleste de l’Islam façonné par les valeurs de paix de fraternité et de tolérance, nous vivons aujourd’hui à Beit Almakdess et en Palestine toutes les manifestations de haine de racisme d’intolérance que nous voue les occupants sionistes israéliens.

آخر التغريدات: