Soyons nous-même tout en étant à la page!

Par : Afaf Aniba-

Etant musulman pratiquant, nous sommes confrontés jounalierement à un monde de technologie qui nous projette contre notre gré dans un univers complexe fait d’isolement, d’une activation maximale des cellules grises et d’une course à la montre pour plus d’argent, plus de bien-être, plus de leadership personnel !

Personnellement, je manie les outils de la technologie avec un grand regret, car étrangement nous ressentons de plus en plus que notre liberté individuelle et collective se rétrécit au fur et à mesure que les murs de l’extérieur deviennent de plus en plus étroite et n’occupe plus que l’espace parcimonieux d’un pc extraplat et le moins d’un métre où nous réussissons à placer nos pieds pour s’asseoir ou pour se mettre debout.

Cette force de l'esprit, ce don de Allah qu'est l'intelligence de l'être humain nous a pourvue d'un formidable moyen de découvrir les Ayat de Allah dans l'univers autour de nous mais aussi c'est une façon aberrante pour telle civilisation de resserrer son emprise sur des peuples qui n'arrivent pas à arrimer leurs bateaux quelque part en amont du fleuve de la vie et pour cause, ils sont affligés de gouvernements qui part à la dérive avec une rare obstination.

Piégé par cette frénésie des uns à profiter à fond des bienfaits du cerveau qui s'interroge, cherche, découvre et réalise une nouvelle humanité avec de nouveaux paramétres; nous éprouvons nous citoyens du monde dernier une très grande difficultée à garder l'âme neuve des temps immémoriaux où nous n'étions pas des tas négligés sur la route du progrés.

Ne devrai t-on pas savoir marquer une distance vis-à-vis de tout cet attirail sophistiqué appelé la révolution numérique et adopter le spirit du progrés en faisant de la civilisation, une conduite, un savoir vivre et un savoir faire ?

Ne devrait-on pas cesser cette attitude béate devant les produits Apple et inventer notre propre vision de la communication et de développer notre mode de vie conformément à la beauté des jardins de l'Alhambra ?

Ne devrait-on pas orner notre vie ici-bas de cette merveilleuse aptitude à aimer notre prochain et notre environnement naturel tout en sachant apporter une touche pratique à notre way of life avec notre propre sensibilité ?

Ne devrai t-on pas regarder le verbe penser avec ce regard qui découvre pour la première fois le miracle de la vie ? Ne devrai t-on pas enfin comprendre que notre sort est notre responsabilité en premier et en dernier ?

Aucune issue n'est possible pour mettre fin à notre déchéance sauf celle-ci:

Nous devons croire suffisamment en nous-même pour relever le défi, le même qu'ont relevés les hommes du sultan Mohamed Al-Fatih en arrêtant la décision irrévocable de ne pas repartir sans avoir eu à conquérir Constantinople ?

Car nous, nous avons à conquérir le droit d'être soi-même tout en étant à la page !

آخر التغريدات: