Croire c’est pouvoir

« Comment peut-on contenter Allah tout en restant vigilant ? N’est ce pas que le Djihad Al-akbar invoque une lutte constante contre ses mauvais penchants ? » Cette question formulée par une mère que j’avais rencontrée lors d’une séance d’écoute, m’avait renvoyé à ce souci de tous les instants :« Comment pouvoir rester dans le droit chemin et aller de l’avant dans un monde où tout va de travers ? » Nous avons tendance à oublier l’incroyable effet du verbe croire.

Déjà le faite de croire en Allah l’Unique l’Eternel, l’Omniscient, de savoir que tout revient à une seule source, nous pourvoie d’une force pratique que nous négligeons, et cette attitude négative nous cause de grands dommages. Car sans la force de la foi, notre vie n’a aucune signification objective. Souvent, le musulman agit en porte –à-faux au regard de l’énorme potentiel que lui offre l’Islam.

Indifférent à tout, nullement concerné par l’essor de la Oumma, nous nous contentons de végéter et c’est justement ce que nous devons éviter à tout prix. La vie ici-bas est un don divin, nous avons à l’instar des autres peuples, un message à incarner, une religion à faire connaître, une civilisation à faire renaître.

De vivre sans but, n’est pas digne de nous et nous ne pouvons traiter aussi légèrement notre rôle, parce que que nous le voulons ou non à chacun de nous est assigné un rôle, une mission. Et nous ne pouvons refuser indéfiniment la responsabilité d’être.

La voie de chacun de nous est un long apprentissage où sans cesse nous avons à corriger nos défauts et à nous purifier. Il est vrai que la chose n’est pas si simple mais il me semble que cela en vaut la peine et pour cause, cela y va de notre destinée dans l’au-delà. Nous ne pouvons perdre de vue la fin et au jour du jugement présenter son livre d’actions de la main droite est la bonne nouvelle que nous guettons.

Croire est une clef qui nous ouvre des portes inaccessibles sans une reconnaissance formelle de l’unicité de Allah, souvent nous sous-estimons la portée de cet acte vital, car nous le considérons comme un acquis et non pas comme une action responsable que nous devons développer au quotidien.

Allah veut des preuves concrètes et dans ce cas précis, nous devons nous efforcer de bien agir, de ne pas céder à la tentation de se laisser aller ! Combien parmi nous n’ont pas été à la hauteur des espérances de nos Prophètes que la Paix d’Allah soit sur eux tous ? Combien d’entre nous ont baissés les bras trop vite ? S’élever dans notre propre estime n’invoque t-il pas un dévouement plus grand et une bienveillance plus tangible ?

Pourquoi alors ce repli quand il s’agit d’être digne de sa foi ? Pourquoi cette paresse quand nous devons livrer un combat sans merci à la bassesse et à la vilenie ?

Est-ce trop demander ? Réalisons nous enfin, l’honneur qui nous a échut d’être musulman croyant ? Un honneur que Allah nous a fait tout en nous avertissons que si nous ne sommes pas à sa hauteur, le Tout-Puissant a le pouvoir de faire appel à d’autres comme Il nous le rappelle si bien au verset 54 de la sourate Al Maidaa:(Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah ne craignant le blâme d’aucun blâmeur. Telle est la grâce d’Allah). 

 

 

آخر التغريدات: